RETROUVEZ NOUS SUR
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • childrenworldtour

Notre séjour en Zambie

Troisième pays depuis notre retour, nous attendions la Zambie avec impatience. En février 2018, nous avions visité uniquement Livingstone qui est la ville frontière avec le Zimbabwe. Nous devions y passer 14 jours, nous finirons par en passer 20. Les moments passés avec la famille de Thomas étaient trop bons pour les conclure si vite. Nous avons donc décalé notre planning d’une semaine sans grande conséquence. Suite à notre mésaventure en Afrique du sud, nous avons enfin revu notre itinéraire ; il sera le suivant pour les pays africains restants : Malawi – Tanzanie – Kenya – Namibie – Ethiopie.


Dans cet article nous vous présenterons les 3 grandes étapes de notre itinéraire ainsi que les bons plans et nos ressentis concernant la Zambie. N'oubliez pas de regarder notre vidéo Youtube retraçant notre séjour zambien ! 

Voici les 3 étapes majeures de nos 20 jours de voyage :


Première étape : South Luanga Park


La route est très longue pour s’y rendre.

Nous avons tout d’abord récupéré notre voiture à Victoria falls au Zimbabwe puis passé la frontière avec la Zambie. Nous avons dormi la première nuit dans la ville de Livingstone au Maramba River Lodge. Il figure parmi les plus beaux lodges que nous avons pu faire jusqu’à présent. Comme la plupart des lodges haut de gamme en Afrique, le prix est haut pour les chambres mais les prix sont très bas pour le camping. De ce fait, nous n’avons jamais payé plus de 15$ par personne en camping dans des lodges d’exceptions. Bien entendu, l’accès aux piscines et autres services sont compris dans le prix du camping.

Le lodge doit son nom à la rivière Maramba qui longe le restaurant et la piscine. À tous les repas nous avions des hippopotames et des éléphants qui rentraient et sortaient de la rivière.


Nous avons continué notre périple et nous avons passé la deuxième nuit au Pioneer Camp proche de Lusaka, capitale zambienne. Nous ne nous rappellerons pas forcément du logement mais plutôt de la manière dont nous y avons accédé: À la sortie de Lusaka nous prenons un chemin plutôt douteux à cause de maps.me et arrivons par la mauvaise porte. Après avoir ouvert une première porte grâce à un fermier du coin, nous sommes bloqués par la porte donnant accès au lodge 1km plus loin. Heureusement, deux locaux se trouvaient devant cette porte au même moment. Thomas est alors parti derrière un adolescent de 16 ans à bicyclette pour tenter de trouver l’entrée principale du Lodge. Après 30 min de trajet dans la nuit noire (merci au flash de l’iPhone), il arriva au Lodge. Malheureusement la personne propriétaire des clefs de la porte où nous sommes stationnés n’est pas là. Un membre du staff du lodge nous a finalement guidé pour trouver la porte principale Après 1h de route cabossée dans un nuit noire nous nous retrouvons tous au lodge.

Le lendemain nous repartons tôt pour dormir jusqu’à Chipata, ville très peu touristique. Après une nuit médiocre nous faisons 1h30 de route pour enfin atteindre le South Luanga parc. Le trajet total fut de 1200 km sur des routes parfois difficiles. Néanmoins, il est beaucoup plus facile de circuler maintenant en Zambie qu’il ne l’était il y a 10 ans.



Au South Luanga Park, nous avons logé au Track and Trail river camp. Avec le lodge « Elephant sands » au Botswana, il est parmi notre top 2 des hébergements depuis le départ de notre aventure. À la frontière du parc et en face de la rivière Luanga, nous avons passé 3 jours de rêve.


Ce que nous retenons du South Luanga park :

- La faune. En effet, nous n’avions jamais vu une faune si dense en Afrique. Dès que nous avons passé les portes du parc, des animaux en troupeaux se présentaient à nous.

- Les lions. Nous avons vu 3 jours sur 3 des lionnes avec des lionceaux dont 2 jours à moins de 5 mètres de notre voiture.

- Le lodge. Comme nous l’avons dit précédemment, ce lodge d’exception avec piscine surélevée sur la rivière et sa salle de sport restera dans notre mémoire. Attention toutefois à ne pas rentrer sans guide du restaurant jusqu’à sa tente : les éléphants et hippopotames sont constamment dans le jardin du lodge.


Deuxième étape : Lower Zambezi National park


Depuis South Luanga park, nous avons mis 2 jours avant d’atteindre le Mvuu Lodge situé en bordure du parc Lower Zambezi. Ce lodge en pleine nature borde le Zambèze. Les 100 derniers kilomètres pour y accéder sont magnifiques : nous traversons des villages en autarcie. Tout le monde agite les mains pour nous saluer. Nous distribuons quelques friandises aux enfants tout le long du trajet.


Ce que nous retenons du Lower Zambezi national park:

- Le boat trip sur le Zambèze. Nous avons passé 5h sur le Zambèze à l’aide d’un petit bateau à moteur. Cela nous a permis de voir de très près hippopotames, éléphants et crocodiles le long du fleuve.

- Le parc. Méconnu du peu de touriste qu’il y a en Zambie, vous ne risquez pas de trouver beaucoup de voitures. Nous n’avons pas vu de félins ni beaucoup d’animaux. En revanche, les paysages du parc sont différents de ceux que nous avions déjà vu précédemment. Plus désertique, ce parc nous a rappelé parfois le décor du désert de Tatacoa en Colombie.




Troisième étape : Zambezi National Park


Bien que situé au Zimbabwe, nous l’incluons dans notre voyage en Zambie car il se situe à la frontière. Pour y accéder, nous avons repassé la frontière à Livingstone (décidément notre visa double entrée aura été beaucoup utilisé).



L’expérience au Zambezi National park ne devait pas être dans le programme. Cependant, les parents de Thomas ont un ami de longue date d’origine Zimbabwéenne vivant à Victoria falls. Lorsque nous étions au South Luanga park, il nous a informé qu’il souhaiterait faire du camping sauvage dans un parc avec nous. Bien entendu, nous avons sauté sur l’occasion car Paul n’est pas n’importe qui … Avocat de profession, il est une légende au Zimbabwe. Il possède le record en + de 60 ans sur 400 mètres (et il est blanc !!), il s’est qualifié pour les jeux du common wealth en canoé grâce à un entrainement exclusivement pratiqué sur le Zambèze entre hippopotames et crocodiles. De plus, il a fait les gros titres du Zimbabwe il y a 25 ans pour une histoire qui a été retranscrite dans plus de 12 langues : il s’est battu à mains nues avec un léopard dans sa cuisine pendant plusieurs minutes.


Nous l’avons donc accompagné 2 jours et une nuit dans le parc. Le camping sauvage y est interdit mais Paul connaît tout le monde et nous avons installé nos tentes, notre table et notre feu en plein parc ; devant le Zambèze. Il en faut peu pour être heureux…

Nous avons fait cuire notre nourriture sur le feu après avoir sélectionné avec lui quel bois prendre (nous devrions l’inscrire à Koh Lanta…).

Toujours accompagné de son magnum 44, nous nous sentions en sécurité à ses côtés. Nous avons passé la soirée à manger et parler autour du feu. De nature réservée, nous avons demandé à Paul de nous raconter quelques histoires. Nous avons donc eu droit à celle du léopard, celle de son face à face avec 8 lions lors d’un footing avec son chien ou encore celle d’un face à face sous l’eau avec un hippopotame… (en cas de plusieurs demandes de votre part , nous publierons les histoires dans leur intégralité dans notre prochain article !! )

Après un réveil très matinal nous lèverons le camp. Nous n’avons pas tous bien dormis : le bruit des hyènes, hippopotames et éléphants en ont dérangé plus d’un).

Dans ce parc, nous n’avons pas vu de félins mais nous avons préféré ne pas en voir trop près du camp … !



Nos 5 bons plans :

  • Faire le saut à l’élastique sur le pont au dessus des chutes Victoria. Ce pont délimite la frontière entre la Zambie et le Zibabwe . C’est un des plus hauts sauts à l’élastique au monde avec une hauteur de 111m au dessus de l’eau. Si vous devez en faire un dans votre vie, l’endroit est autant spectaculaire que grandiose.

  • Convaincre Paul de vous emmener camper dans le Zambezi national park. En bordure du Zambeze , vous passerez une nuit d’exception en plein cœur de la nature. Attention à ne pas trop s’éloigner de sa tente !

  • Loger dans le lodge “track and trail lodge” juste avant l’entrée du South Luanga Park. Ce lodge d’exception à seulement 15 dollars l’emplacement de tente répond à toutes les attentes que l’on peut avoir en venant en Afrique.

  • Faire un game drive dans le South Luanga park. Réputé comme un des plus beaux parc d’Afrique, nous avons trouvé autant sa faune que sa flore particulièrement riche

  • Se perdre dans les petits villages du pays. Les gens sont d’un accueil inégalable et sauront vous faire passer des moments d’exceptions


Nos avis :

Thomas : La Zambie incarne l’Afrique chaleureuse, l’Afrique méconnue du tourisme de masse et l’Afrique que l’on souhaiterait préserver. J’ai eu la chance de découvrir ce pays avec ma famille pendant 15 jours. Les moments au sein de l’école sont parmi les meilleurs que j’ai passé depuis le départ. Si vous souhaitez découvrir une Afrique authentique, foncez avant qu’il ne soit trop tard ! Les Zambiens ont été jusqu’à présent les gens les plus gentils que j’ai croisé.

Etienne : Même si cela demande parfois de longues heures de voiture due à l’étendue du pays, les moments passés en Zambie ont été formidables. La gentillesse des gens dans cette partie de l'Afrique est quelque chose d'inexplicable. Je souhaite à tout le mon 


A très vite !

Etienne - Thomas

21 views